ARTISTES

&

PROJETS

À PROPOS DE

GSI MUSIQUE

Fondée en 1983 par Robert Vinet et acquise en 2010 par Nicolas Lemieux, GSI Musique est la doyenne des maisons de disques québécoises. L’entreprise a mis en marché près de 300 disques et DVD musicaux ainsi que produit plusieurs spéciales télé et tournées de spectacles. De plus, GSI Musique gère des carrières artistiques et édite un vaste catalogue musical qui compte un nombre impressionnant de classiques de la chanson d’ici.

GSI Musique a contribué aux carrières d’artistes phares tels que Jean-Pierre Ferland, Robert Charlebois, Sylvain Lelièvre, Yvon Deschamps, Claude Gauthier, Diane Dufresne, Daniel Lavoie, Marie-Jo Thério et Gilles Vigneault, pour ne nommer que ceux-là. L’entreprise a également produit des spectacles marquants, dont Top Secret de Diane Dufresne et Dix mille matins de Daniel Boucher, ainsi que des séries télé telles que Tapis rouge (Félix 1987 – Meilleure émission de variétés).

GSI Musique a été l’une des premières maisons de disques à produire une comédie musicale au Québec; il s’agit de la création Gala de Jean-Pierre Ferland, présentée à la Place des Arts en 1984. C’est notamment à GSI que l’on doit la réédition, en 2010, de 1 FOIS 5 en CD et en DVD, un spectacle historique qui avait réuni sur le mont Royal, le 23 juin 1976, les Charlebois, Deschamps, Ferland, Léveillée et Vigneault.

Tout en poursuivant la mission de GSI Musique, qui consiste à investir dans la création et la promotion d’une chanson francophone originale, innovatrice et de qualité, Nicolas Lemieux a entrepris d’intensifier considérablement le virage numérique entrepris par la maison de disques, d’innover dans ses approches de commercialisation de la musique et de concevoir des spectacles événementiels et des projets multiplateformes.

En 2013, l’entreprise a orchestré le retour sur disque de Serge Fiori après un hiatus de 28 ans. Certifié disque de platine, l’opus Serge Fiori a notamment été sacré Album de l’année 2014 – Adulte contemporain à l’ADISQ. En parallèle, GSI poursuit sa recherche de nouveaux talents. Parmi eux, Siméon, Tommy Boulanger et ILAM se sont récemment joints à la maison des disques, tout comme Marie-Élaine Thibert, une interprète d’exception.

GSI Musique a par ailleurs conçu et produit le grand spectacle Montréal symphonique, présenté en août 2017 dans le cadre des festivités du 375e anniversaire de Montréal, Ce concert a réuni pour la première fois l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM), l’Orchestre Métropolitain et l’Orchestre symphonique de McGill. Plus de 400 musiciens, chanteurs et choristes ont participé à ce spectacle auquel ont assisté plus de 85 000 spectateurs réunis au pied du mont Royal. La captation a été diffusée sur ICI Musique en direct et, à l’automne, sous forme de spéciale télé présentée à Radio-Canada et à ARTV, laquelle a été couronnée d’un prix Gémeaux en 2018, en plus de faire l’objet d’un coffret CD/DVD lancé en novembre 2017.

La même année, GSI Musique a acquis les pièces de 18 albums de Diane Dufresne, plusieurs n’étant plus offerts sur le marché. Les pièces ont été numérisées et rematricées pour ensuite être commercialisées sur les plateformes iTunes et Apple Music. Quinze de ces albums ont été regroupés dans un coffret physique et offerts séparément. GSI a de plus produit, en 2018, l’album de chansons originales Meilleur après de la diva, distribué aussi en Europe. La chanteuse a ensuite présenté une série de concerts symphoniques à Montréal, à Québec, à Ottawa et à Paris.

En 2020, GSI a imaginé et produit Harmonium symphonique – Histoires sans paroles, un album double instrumental qui réunit l’œuvre intégrale d’Harmonium adaptée en mode symphonique par Simon Leclerc et interprétée par l’OSM, sous la direction artistique de Nicolas Lemieux. L’album a été certifié disque d’or moins de trois semaines après sa sortie. Une série de concerts Harmonium symphonique est prévue à l’été 2021. La même année, la maison de disques a également lancé Oziko, une boutique transactionnelle qui lui permet de vendre les œuvres de ses artistes sans intermédiaire.

GSI a également imaginé le projet multiplateforme Bébé symphonique, qui vise à puiser dans la richesse de la musique orchestrale pour favoriser l’attachement entre l’enfant et ses parents. Il comprend une œuvre symphonique originale, un beau livre, un magazine, une expo photo, une série de concerts symphoniques, un documentaire télé et un spectacle sous dôme immersif 360 destiné aux planétariums.

Forte de ses succès, GSI Musique entend continuer à participer à l’enrichissement du patrimoine musical du Québec en soutenant des projets qui se distinguent par leur qualité artistique.

 

 

GSI MUSIQUE

NOUS CONTACTER

Message envoyé !